Loading...
X

Jeu de Go, la machine et l’Homme

Le jeu de Go est apparu en Chine au VIIIè siècle avant Jésus Christ. C’est un jeu de stratégie combinatoire. Le principe du jeu est de placer les pierres noires et blanches aux intersections par les deux joueurs. L’objectif est celui d’encercler les pions de son adversaire. Le jeu comporte 10 puissance 170 possibilités de calcul, cette taille dépasse les capacités d’un ordinateur. Lors d’un tournoi entre l’Homme et la machine en 1990, l’Homme a gagné. Après cela, les avancées techniques n’ont pas cessé de se développer. Ainsi, les chercheurs de Google ont conçu un programme qui a réussi a pulvérisé le score à 5-0 contre le champion d’Europe de ce jeu, Fan Hui. Ceci a eu lieu en octobre dernier. Le nouveau combat entre l’Homme et la machine vient de débuter aujourd’hui en Séoul entre le grand maître de la discipline, Lee Se-Dol, un sud-coréen.

Un match parfait

Contrairement à ce que tout le monde pensait, la première manche de ce match a été remporté l’intelligence artificielle développée par Google DeepMind. En effet, la machine s’est imposée avec quelques points d’avance et personne n’a vu ça venir, si l’on reprend les dires d’Andrew Jackson qui et membre de l’association américaine de Go. La première partie a été dominée par Lee Se-dol. Mais AlphaGo a repris le dessus grâce à deux erreurs du grand maître. Lee Se-dol a été très déçu de cette défaite. Il a même ajouté qu’il ne pensait pas que le robot jouerait un jeu aussi parfait.

Les jeux où la machine a battu l’humain

A part le jeu de Go, il existe plusieurs cas où la machine a remporté face à l’intelligence humaine. L’exemple le plus célèbre a eu lieu en 1996. Le logiciel DeepBlue d’IBM a remporté la victoire lors d’un tournoi d’échec. En 1995 également, le programme Chinook a battu le champion du monde de Dames. En 1997, le logiciel Logistello remporte la victoire contre le champion du monde d’Othello, Takeshi Murakami.

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *